L’immunité des États et le jus cogens en droit international