“Votre œuvre si originale et si puissante...”. Vittorio Pica scrive a Joaquín Sorolla